Utiliser le contrat de capitalisation pour tirer le meilleur parti de la trésorerie d’entreprise ou la trésorerie des associations !

A l’heure actuelle, lorsque le gérant souhaite maximiser les gains de sa trésorerie, il ne dispose que d’un panel de solutions très limité et les comptes à terme ou les SICAV monétaires s’imposent rapidement. Or, ce type de placement déçoit par son faible de taux de rentabilité. Alors pourquoi ne pas se diriger vers les contrats d’assurance-vie ?

Tout simplement parce que ces derniers sont purement et simplement interdits aux sociétés. Mais que faire alors ? Tournez-vous vers les contrats de capitalisation qui permettent notamment d’intégrer des supports immobiliers de qualité. Centaure Investissements vous dit tout sur ces placements qui boosteront votre trésorerie.

Récoltez les fruits de votre trésorerie d’entreprise !

 

Parce que le contrat de capitalisation se définit avant tout comme un produit d’épargne, il constitue une solution idéale pour faire fructifier votre trésorerie facilement tout en jouissant de performances attractives. D’autant que celui-ci peut comprendre tant des fonds euros (mais plus compliqués d’accès depuis les taux négatifs), que des alternatives aux fonds en euros dans le cadre des unités de compte.

Cette dualité présente de réels avantages. En effet, tandis que le fonds euros sécurise la trésorerie de l’entreprise tout en préservant sa pérennité, mais sont « boudés par les banques et les compagnies d’assurances, les unités de comptes vont apporter des alternatives (Fonds obligataires datés, immobilier, etc. …) et le dynamisme nécessaire à la réalisation de performances intéressantes. D’autant plus que les sommes qui alimentent le contrat de capitalisation peuvent être débloquées à tout moment et peuvent permettre des rendements plus élevés en fonction du choix de l’allocation réalisée dans le contrat.

 

Quelles personnes morales sont concernées ?

 

Cependant, il faut être vigilant quant aux conditions d’éligibilité de l’entreprise au contrat de capitalisation :

  • Etre un organisme à but non lucratif ; une société dont les associés sont des personnes physiques ; une société soumise à l’IR
  • Avoir pour activité principale la gestion de son propre patrimoine mobilier ou immobilier (SCI IR – Holding IR – SARL de famille …)
  • Disposer d’un chiffre d’affaires provenant d’une activité commerciale qui n’excède pas 10% du chiffre d’affaires global et produits financiers (plus-values comprises).

 

 

Gérants d’entreprise, pourquoi faire le choix du contrat de capitalisation pour sécuriser votre trésorerie ?

 

D’une part, rappelons que les supports, options voire niveau de frais sont généralement sensiblement identiques à ceux que l’on trouve dans les contrats d’assurance-vie. D’autre part, il en va de même pour son niveau de liquidité. Enfin, une fiscalité identique à celle de l’assurance-vie bénéficie aux sociétés soumises à l’impôt sur le revenu. Dans la mesure où le résultat est déterminé au niveau de la société et l’imposition au niveau des associés, l’impôt sur le revenu ou le prélèvement libératoire (12,8% ou 7,5 % au bout de 8 ans après abattement sur les gains de 4600 euros), pourront s’appliquer aux rachats.

 

Flexibilité

 

Ce type de support vous offre une grande latitude dans vos investissements. En effet, il vous est loisible d’investir en diversifiant énormément l’allocation du contrat, d’autant plus si il s’agit d’un contrat Luxembourgeois. Vous pouvez aussi profiter de rendements attractifs à peu de frais grâce aux véhicules immobiliers tels que les OPCI ou encore les SCI. De plus, poursuivez la diversification de vos placements puisque le contrat de capitalisation autorise en outre l’investissement sur des unités de compte au travers des fonds d’actions, des fonds obligataires, des SCPI ou encore des produits structurés. Enfin, il peut être intéressant, en fonction du montant à placer, de se faire créer un fonds dédié et complètement personnalisé, avec un rapport rendement / risque choisi.

Vous gérez une entreprise et vous demandez comment optimiser et sécuriser votre trésorerie ? Alors n’hésitez plus et rencontrez nos conseillers Centaure Investissements pour bénéficier de conseils sur mesure et d’une expertise reconnue.

 

Pour en savoir plus

 

Chez Centaure Investissements, nos conseillers sont des experts généralistes intervenant sur tous les domaines patrimoniaux :

La relation de confiance qui se tisse avec le client nécessite également des capacités relationnelles très développées. La pédagogie est également une compétence précieuse pour proposer un conseil pertinent, clair ne portant pas à confusion pour l’investisseur particulier.

Toutefois le conseiller n’est pas omniscient. Il ne se substitue pas aux autres experts (notaires, avocats, experts-comptables ou sociétés de gestion). En réalité, il va coordonner les conseils et l’action, occasionnellement, lorsque l’intervention d’un spécialiste est nécessaire pour son client, à l’image d’un chef d’orchestre patrimonial. Par exemple, Centaure Investissements travaille en partenariat avec plusieurs cabinets d’avocats et d’expertises comptables pour accompagner au mieux ses clients en co-construction de la stratégie patrimoniale.

Conseiller gestion patrimoine conseiller financier expliquant le rôle du conseiller en gestion de patrimoine

 

 

En bref

  • Le rôle du conseiller en gestion de patrimoine est d’être le chef d’orchestre de vos finances, et d’une façon générale, de votre patrimoine dans son ensemble, pour vous permettre de concrétiser vos projets et de régler des problématiques patrimoniales.
  • Il vous conseille et met en œuvre des stratégies pour y parvenir.
  • Son indépendance vous garantit un conseil impartial, personnalisé et orienté vers votre réussite, sans conflit d’intérêt quant aux solutions proposées.
  • Pour mieux vous conseiller, il va s’entourer d’autres experts qui vont vous apporter leurs connaissances et ainsi vous donner toutes les clés pour faire fructifier votre patrimoine.
  • Enfin, il s’adresse à tout un chacun. Nul besoin d’être fortuné pour prévoir sa future retraite, assurer sa maison, ou encore placer ses économies.

Nos articles les plus consultés

Salarié démissionnaire – Indépendants : quels sont les droits en matière de chômage ?

Salarié démissionnaire : quels sont les droits en matière de chômage ? En principe, la démission n’ouvre pas droit à l’allocation chômage : celle-ci est versée aux salariés dont la perte d’emploi est involontaire (licenciement, fin de CDD, …). Toutefois, dans certains...

Certains abattements ou avantages fiscaux seront « périmés » après le 31 décembre 2019 … assurez-vous de ne pas passer à côté !

Certains abattements ou avantages fiscaux seront « périmés » après le 31 décembre 2019 … assurez-vous de ne pas passer à côté !   Certains abattements ou avantages fiscaux seront « périmés » après le 31 décembre… assurez-vous de ne pas passer à côté ! 1. Effectuez un...

ASSURANCE-VIE – Le souscripteur d’un contrat d’assurance-vie peut-il donner procuration à un tiers afin d’effectuer des rachats à sa place ?

La question du possible de la procuration en assurance-vie est souvent évoquée. Ci-après la réponse ...   Le souscripteur d’un contrat d’assurance-vie peut-il donner procuration à un tiers afin d’effectuer des rachats à sa place ?  La réponse En principe, la...

CENTAURE INVESTISSEMENTS dans le top 10 du concours national d’allocation d’actifs ODDO BHF

CENTAURE INVESTISSEMENTS dans le top 10 du concours d'allocation d'actifs ODDO BHF. Pour la deuxième année consécutive, CENTAURE INVESTISSEMENTS participe au concours national d'allocation d'actifs de la maison Oddo BHF.De quoi s'agit-il ? La règle est simple. En...
M