Bientôt la retraite à 64 ans.

Sur la base des dernières prévisions du COR, ou Conseil d’orientation des retraites, il semble que 2030 sera l’année qui verra l’âge effectif de départ à la retraite passer de 62 ans à 64 ans. Quelles sont les raisons d’une telle modification ? Centaure Investissements revient pour vous sur les raisons de ce changement.

 

Un bonus de pension pour ceux qui prolongent ?

Au mois de février dernier, dans le cadre d’une étude préparatoire, le COR a partagé ses prévisions quant au futur âge de départ à la retraite à l’horizon 2030. Pour l’heure, l’âge légal de départ à la retraite de 62 ans devrait faire l’objet d’un maintien. Cependant, en réalité, nombre d’entre nous poursuivront leur vie professionnelle après cet âge fatidique. Cela devient d’autant plus prégnant que, dans le cadre d’un régime universel de retraite, les pensions pourraient bien faire l’objet d’une majoration allant de 3 à 5% pour chaque année d’activité supplémentaire.

 

 

Quel est le contenu de l’étude menée par le COR ?

L’état des lieux conduit par le Conseil d’orientation des retraites précise que, si l’âge légal de départ devait rester inchangé, l’âge conjoncturel en revanche serait de plus ou moins 64 ans à l’horizon 2030. Rappelons que l’âge conjoncturel fait référence à l’âge moyen de départ à la retraite d’une génération fictive. Il est déterminé sur la base d’un ratio entre les non retraités et les retraités à un même âge.

Plusieurs éléments viennent expliquer ce phénomène. Tout d’abord, les diverses évolutions en matière légale et réglementaire sur la dernière décennie y participent pour une grande part. Mais il faut aussi prendre en compte les changements sociétaux qui conduisent à une entrée retardée sur le marché du travail, à des carrières moins régulières ou encore à une durée d’assurance plus longue pour bénéficier d’un taux plein.

 

La conséquence en est qu’un départ à la retraite à taux plein nécessitera de rester encore en activité même une fois passé les 62 ans. Et cette tendance se verra renforcée par un abandon graduel de la retraite anticipée “notamment avec l’arrivée à la retraite des générations pour lesquelles la scolarité est obligatoire jusqu’à 16 ans”, selon le document du COR.

 

 

Quel impact sur les populations de travailleurs ?

Cette nouvelle configuration amènerait par exemple les sédentaires de la SNCF à attendre leurs 62 ans pour partir en retraite. Cet âge serait de 57 ans pour certains de ceux affiliés aux régimes spéciaux.

Les professionnels libéraux seront aussi impactés car l’âge moyen de départ en retraite atteindrait les 67 ans.

Toujours selon les prévisions du COR, en l’absence d’une modification sociétale majeure, l’âge de départ en retraite devrait parvenir à se stabiliser. Malgré tout, la chute des taux de remplacement (différence entre le montant du salaire et le montant de la pension) conduira nombre d’actifs à faire l’objet d’incitations pour repousser leur départ en retraite.

Seules les décisions issues de la réforme des retraites permettront d’en savoir plus.

 

En conclusion

Même si, officiellement, l’âge minimum de départ à la retraite reste à 62 ans, le principe des malus imposera un départ à la retraite à 64 ans dans un premier temps. Puis à 65, à 66, à 67 selon l’évolution de l’espérance de vie. c’est incontournable ! pourquoi ? Parce que notre système de retraites n’est plus adapté à notre démographie.
Le fossé se creuse entre le nombre d’inactifs et le nombre d’actifs. Nous cotiserons donc d’avantage et plus longtemps, sans pour autant augmenter nos droits à la retraite. Et nous toucherons moins de pension.
D’une manière générale, les Français l’ont compris et épargnent en conséquence, mais souvent très tard. Ils ont néanmoins opté pour une  retraite par capitalisation.

Un système universel devrait remplacer les 42 régimes actuels pour laisser place à un système par points dans lequel chaque jour travaillé permettra d’acquérir des points (10 euros cotisés équivaudront à 1 point et 1 point vaudra 0.55 euro).

 

 

L’âge minimum de la retraite reste donc à 62 ans en façade. Mais le gouvernement va mettre en place un âge de retraite à taux plein, qui, dans le cas d’un départ prématuré, entraînera une décote dissuasive sur la pension. Cet « âge d’équilibre » évoluera en fonction de l’espérance de vie.

Enfin, ceux qui gagneront plus de 120 000 euros payeront une cotisation qui ne sera pas créatrice de droits au titre de la « solidarité ». Cette réforme ne suffira donc pas à subvenir à nos besoins une fois à la retraite. Nous devrons donc travailler plus longtemps, voire régulièrement cumuler emploi / retraite. Même si culturellement, la France est un pays qui n’emploie que très peu les seniors.
Il va donc falloir épargner et préparer sa propre retraite par capitalisation. Nous sommes à votre disposition pour vous y aider !

Pour en savoir plus

Chez Centaure Investissements, nos conseillers sont des experts généralistes intervenant sur tous les domaines patrimoniaux :

La relation de confiance qui se tisse avec le client nécessite également des capacités relationnelles très développées. La pédagogie est également une compétence précieuse pour proposer un conseil pertinent, clair ne portant pas à confusion pour l’investisseur particulier.

Toutefois le conseiller n’est pas omniscient. Il ne se substitue pas aux autres experts (notaires, avocats, experts-comptables ou sociétés de gestion). En réalité, il va coordonner les conseils et l’action, occasionnellement, lorsque l’intervention d’un spécialiste est nécessaire pour son client, à l’image d’un chef d’orchestre patrimonial. Par exemple, Centaure Investissements travaille en partenariat avec plusieurs cabinets d’avocats et d’expertises comptables pour accompagner au mieux ses clients en co-construction de la stratégie patrimoniale.

Conseiller gestion patrimoine conseiller financier expliquant le rôle du conseiller en gestion de patrimoine

 

 

En bref

  • Le rôle du conseiller en gestion de patrimoine est d’être le chef d’orchestre de vos finances, et d’une façon générale, de votre patrimoine dans son ensemble, pour vous permettre de concrétiser vos projets et de régler des problématiques patrimoniales.
  • Il vous conseille et met en œuvre des stratégies pour y parvenir.
  • Son indépendance vous garantit un conseil impartial, personnalisé et orienté vers votre réussite, sans conflit d’intérêt quant aux solutions proposées.
  • Pour mieux vous conseiller, il va s’entourer d’autres experts qui vont vous apporter leurs connaissances et ainsi vous donner toutes les clés pour faire fructifier votre patrimoine.
  • Enfin, il s’adresse à tout un chacun. Nul besoin d’être fortuné pour prévoir sa future retraite, assurer sa maison, ou encore placer ses économies.

 

Nos articles les plus consultés

Private Equity : Quèsaco ?

Suivez les conseils en gestion de l'épargne de Christopher DEMBIK : comment faire évoluer votre épargne ?   Il y a moins d’un an de cela, le portefeuille d’investissement classique était le 60/40 60 % d’exposition sur les marchés actions (via par exemple les...

Bientôt Noël : Cadeau ou donation ?

Plus qu'un mois avant Noël : où s'arrête le cadeau et où commence la donation ?   Cadeau ou donation   Plus qu'un mois avant Noël : où s'arrête le cadeau et où commence la donation ? Vous envisagez de faire un chèque à vos enfants ou à l'un d'eux pour Noël...

SCI : quand choisir l’IS ?

Le sujet à ne pas manquer en ce mois de juin : SCI : Quand choisir l'impôt société ? La SCI permet d’acquérir, de gérer et de transmettre un voire plusieurs biens immobiliers. Mais lors de la création, le sujet de la fiscalité  se pose systématiquement ... Quelle...

Replay de la visioconférence sur le thème du Private Equity

Revivez le replay de la visioconférence sur le thème du Private Equity avec notre partenaire Altaroc Découvrez le Private Equity et ses performances exceptionnelles. Découvrez pourquoi cette classe d'actifs propose une telle performance et séduit autant les grandes...
INSCRIVEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER PATRIMONIALE

INSCRIVEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER PATRIMONIALE

Recevez l'actualité patrimoniale directement dans votre boîte mail en un clic. Nos experts décryptent pour vous l'actualité et les problématiques patrimoniales pour vous aider à accomplir vos projets.

You have Successfully Subscribed!

M