Centaure Investissements accélère et fait entrer le fonds Ciclad à son capital

 

L’entreprise charentaise de gestion de patrimoine s’approche des 200 M€ d’actifs grâce à trois acquisitions qu’elle finance avec l’aide de Ciclad, qui prend le contrôle de cette plateforme valorisée à cette occasion entre 5 M€ et 10 M€.

Le marché des conseillers en gestion de patrimoine reste dynamique malgré les incertitudes électorales. Une nouvelle entreprise rejoint la longue liste des plateformes de consolidation accompagnées par un fonds. Centaure Investissements, fondée en 2010 par Cyrille Restier, est basée à Cognac avec un peu moins de 100 M€ d’actifs sous gestion. Son dirigeant s’est associé à Ciclad dans le cadre d’une opération primaire intermédiée par PwC Corporate Finance. 

 

Un article exclusif CFNEWS rédigé par Thomas LOEILLET

Entrée au capital de Centaure Investissements

 Centaure Investissements accélère avec l’aide d’un fonds small cap

 

 

« Cyrille a construit un socle solide, avec une équipe expérimentée capable de proposer un service de qualité et une vraie proximité aux clients. Aujourd’hui il souhaite contribuer à la consolidation du marché en conservant ces fondamentaux, notamment par la création de pôles régionaux et la digitalisation, informent Edouard de Kermadec et Valentin Grandel, respectivement directeur de participations et chargé d’affaires chez Ciclad.

Enfin il a démontré sa capacité à sourcer et réaliser des opérations de croissance externe en intégrant avec succès plusieurs portefeuilles, nous avons donc été séduits par ce projet de développement. »

Ciclad intervient ici via son fonds very small cap, Entreprise, et mise un ticket dans le haut de sa fourchette de 2 M€ à 5 M€. Il s’empare de la majorité des titres, en valorisant Centaure entre 5 M€ et 10 M€, selon nos informations.

 

Près de 200 M€ d’encours post-acquisitions

 

L’entrée de Ciclad au capital permet donc de financer trois opérations de croissance externe apportant près de 100 M€ d’actifs sous gestion supplémentaires au groupe. L’une de ces opérations porte sur un portefeuille qui sera géré par les équipes depuis Cognac. Les deux autres ciblent Rhône Capital et Rialto Conseil, des entreprises respectivement basées à Lyon et Lille. Reprises à 100 % par Centaure, la gestion de leur clientèle est assurée par deux conseillers jusque-là partenaires indépendants et qui sont recrutés pour l’occasion par l’acquéreur, portant ses effectifs à une dizaine de collaborateurs.

« À date, c’est une opération signée à 100 % en equity, en cash-in et cash-out, mais nous allons lever une dette afin de contribuer au financement des futures acquisitions et pouvons aussi, de notre côté, réinvestir si besoin », souligne Edouard de Kermadec. Si le cap de la plateforme n’est pas dévoilé, plusieurs discussions sont en cours afin de continuer à faire croître les encours. La société affiche aujourd’hui près de 200 M€ d’actifs pour environ 2 M€ de chiffre d’affaires.

La croissance du groupe doit aussi être facilitée par le digital, Cyrille Restier ayant investi ces dernières années dans un logiciel propriétaire permettant aux clients d’avoir une vision simple de leur portefeuille et de bénéficier de conseils.

 

 

Pour en savoir davantage, rendez-vous sur CFNEWS en cliquant ICI !

 

 

 

Centaure Investissements accélère avec l’aide d’un fonds small cap

 

Nos articles les plus consultés

La politique française en pleine effervescence

La période est historique ! Non seulement parce que nous sommes à quelques jours des JO de Paris, mais aussi parce que nos politiques nous surprennent chaque jour davantage. En effet, la politique française n’a jamais été aussi imprévisible. Cette semaine, les...

Législatives : Quelles conséquences pour les placements

La situation actuelle en France est sans précédent. Pour la première fois sous la 5ème République, nous nous retrouvons face à une Assemblée nationale ingouvernable. La victoire surprise du Front des gauches, combinée au renversement de tendance pour le Rassemblement...

Législatives : Le CAC en danger ?

À l'approche du second tour des élections législatives, la question se pose. Le CAC 40 est-il en danger ou amorce-t-il un rebond durable ? La probabilité des scénarios les moins favorables pour la bourse semble refluer après le premier tour. Faut-il néanmoins rester...

Faut-il craindre un scénario à la Liz Truss pour la France ?

En suggérant qu’une victoire de l’extrême-droite provoquerait un scénario « à la Liz Truss* » comme le rapporte Le Figaro, le ministre de l’Économie et des Finances, Bruno Le Maire, envisage le pire pour l’après-législatives. Une attaque spéculative contre la France...
INSCRIVEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER PATRIMONIALE

INSCRIVEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER PATRIMONIALE

Recevez l'actualité patrimoniale directement dans votre boîte mail en un clic. Nos experts décryptent pour vous l'actualité et les problématiques patrimoniales pour vous aider à accomplir vos projets.

You have Successfully Subscribed!

M