Investir dans les actions sur le long terme : une stratégie éprouvée pour faire prospérer son patrimoine

 

L’investissement dans les marchés boursiers a toujours été une pierre angulaire des portefeuilles d’investissement, principalement en raison de son potentiel de rendement à long terme. Une étude méticuleuse menée par trois économistes britanniques renommés—Paul Marsh et Mike Staunton de la London Business School, ainsi qu’Elroy Dimson de l’Université de Cambridge — a analysé l’efficacité des actions à travers le temps et révélé des conclusions qui renforcent la confiance dans cette classe d’actifs.

 

Bénéficier de l’effet de levier du crédit et des taux réels négatifs

Investir dans les actions sur le long terme

 

 

L’Histoire des marchés boursiers ou un siècle de données

 

Les chercheurs ont exploré l’historique de 23 marchés boursiers majeurs depuis l’année 1900, incluant des économies variées comme les États-Unis, le Royaume-Uni, le Canada, l’Australie, le Japon, la Nouvelle-Zélande, ainsi que les marchés d’Europe du Nord et d’Europe de l’Ouest. Cette étude exhaustive a permis de démontrer que les actions, sur le long terme, surpassent généralement les autres classes d’actifs, offrant des rendements moyens arithmétiques de plus de 8 % par an en termes réels.

 

Les avantages de la longévité en bourse

 

Investir dans les actions et maintenir cet investissement sur une longue période augmente les bénéfices grâce à l’effet des intérêts composés. Warren Buffett, qui a commencé à investir en bourse dès l’âge de onze ans, est souvent cité comme un exemple parfait de la façon dont une approche patiente et disciplinée peut générer une richesse extraordinaire. L’étude montre également que le risque de perte diminue avec le temps : ceux qui ont investi dans l’indice MSCI World et ont conservé leurs investissements pendant au moins 15 ans n’ont jamais subi de pertes nettes, même une fois ajustées de l’inflation.

 

Le concept des intérêts composés

 

Le concept des intérêts composés, souvent qualifié de « huitième merveille du monde » par Albert Einstein, joue un rôle crucial dans l’accumulation des richesses. Les investisseurs qui s’engagent tôt et maintiennent leurs investissements bénéficient d’une croissance exponentielle de leur capital. En effet, cette méthode de calcul des intérêts, où les gains sont réinvestis pour générer leurs propres gains, diffère substantiellement des intérêts simples où les gains sont constants et ne bénéficient pas de l’effet cumulatif.

En somme, les intérêts composés se caractérisent par la capitalisation des intérêts, c’est-à-dire que les intérêts générés par un investissement sont réinvestis, augmentant ainsi le capital initial. Cela permet aux intérêts de la période suivante d’être calculés sur un montant plus élevé, créant ainsi un effet boule de neige où le montant de l’investissement croît exponentiellement au fil du temps.

Ainsi, en comparant avec les intérêts simples, il se trouve que ces derniers offrent une croissance linéaire alors que les intérêts composés offrent une croissance exponentielle, ce qui peut mener à des rendements significativement plus élevés sur le long terme. Le choix entre intérêts simples et composés dépend souvent de l’horizon temporel de l’investissement et des objectifs financiers de l’investisseur.

 

Illustration à travers la légende du jeu d’échecs

 

La puissance des intérêts composés est souvent illustrée par la légende de l’inventeur du jeu d’échecs qui demanda à l’empereur de Chine de le récompenser en doublant le nombre de grains de riz pour chaque case de l’échiquier, commençant avec un seul grain. Ainsi, il demanda « seulement un grain de riz dans la première case, deux dans la deuxième, quatre dans la troisième » et ainsi de suite. Cette demande, qui semblait modeste au début, aboutit au nombre astronomique de 18 446 744 073 709 551 615 grains de riz, démontrant ainsi l’effet massif de la composition sur le long terme.

En finance, choisir les intérêts composés peut transformer un investissement modeste en une somme substantielle, surtout si les conditions de marché restent favorables et que l’investisseur peut se permettre d’attendre que l’effet de composition travaille en sa faveur. Par exemple, un investissement initial de 10 000 euros avec un taux d’intérêt annuel de 3% pourrait croître jusqu’à 13 439,20 euros en dix ans sous un régime d’intérêts composés, comparé à 13 000 euros sous un régime d’intérêts simples.

L’horizon temporel joue un rôle crucial dans la sélection de la stratégie d’intérêts. Les intérêts composés sont particulièrement avantageux pour ceux qui investissent à long terme, car le temps permet à l’effet de composition de se manifester pleinement. Cela est particulièrement pertinent pour les investissements en actions, où les dividendes peuvent être réinvestis pour maximiser encore plus l’effet des intérêts composés.

 

 

Investir dans les Actions sur le Long Terme

Investir dans les actions sur le long terme

 

 

La nécessité d’une diversification globale

 

L’analyse historique révèle que la diversification et la durée de l’investissement sont des facteurs clés pour réduire les risques. Investir dans un portefeuille d’actions diversifié et le maintenir sur une longue période réduit la probabilité de pertes. Entre 1970 et 2023, par exemple, les pertes sur des périodes d’investissement de quinze ans étaient pratiquement inexistantes, soulignant l’importance de la patience et de la résilience face à la volatilité du marché.

Toutefois, le paysage des marchés boursiers a évolué, avec des changements significatifs dans la composition des marchés mondiaux. En 1900, l’Allemagne représentait une part importante du marché mondial des actions, mais cette part a considérablement diminué au fil des décennies en raison de divers facteurs économiques et historiques. Parallèlement, les États-Unis ont vu leur influence croître, devenant le marché dominant. Cette dynamique illustre l’importance de ne pas se limiter aux marchés domestiques mais de chercher une diversification globale pour capter la croissance où elle se trouve.

 

7 conseils pour les investisseurs

  1. Long terme et résilience : Investir sur le long terme permet de tirer parti de la croissance cumulative et de minimiser les effets négatifs des baisses temporaires du marché.
  2. Engagement constant : Rester investi même durant les périodes de baisse pour bénéficier des récupérations de marché et des jours de gains importants.
  3. Les actions sont une composante essentielle de toute stratégie d’investissement à long terme.
  4. La diversification globale est cruciale pour minimiser les risques et maximiser les rendements. Ne pas se concentrer exclusivement sur les marchés nationaux mais exploiter les opportunités à l’échelle mondiale.
  5. Les performances passées, bien qu’elles ne garantissent pas les résultats futurs, offrent un aperçu précieux de la résilience des actions sur de longues périodes.
  6. Ignorer les fluctuations à court terme et se concentrer sur les objectifs à long terme est plus bénéfique pour la croissance du patrimoine.
  7. Penser aux produits structurés dédiés pour investir en actions dans l’assurance-vie en bénéficiant de barrières de protection solides (voir notre vidéo sur le sujet en cliquant ici).

 

Conclusion

 

Les actions restent une composante essentielle de toute stratégie d’investissement à long terme. En tenant compte des enseignements historiques et en adoptant une approche patiente et diversifiée, les investisseurs peuvent non seulement protéger leur capital mais aussi le voir croître de manière significative au fil du temps.

 

 

Je souhaite optimiser mes placements : Cliquez ici !

 

Pour en savoir plus

Chez Centaure Investissements, nos conseillers sont des experts généralistes intervenant sur tous les domaines patrimoniaux :

La relation de confiance qui se tisse avec le client nécessite également des capacités relationnelles très développées. La pédagogie est également une compétence précieuse pour proposer un conseil pertinent, clair ne portant pas à confusion pour l’investisseur particulier.

Toutefois le conseiller n’est pas omniscient. Il ne se substitue pas aux autres experts (notaires, avocats, experts-comptables ou sociétés de gestion). En réalité, il va coordonner les conseils et l’action, occasionnellement, lorsque l’intervention d’un spécialiste est nécessaire pour son client, à l’image d’un chef d’orchestre patrimonial. Par exemple, Centaure Investissements travaille en partenariat avec plusieurs cabinets d’avocats et d’expertises comptables pour accompagner au mieux ses clients en co-construction de la stratégie patrimoniale.

Conseiller gestion patrimoine conseiller financier expliquant le rôle du conseiller en gestion de patrimoine

En bref

  • Le rôle du conseiller en gestion de patrimoine est d’être le chef d’orchestre de vos finances, et d’une façon générale, de votre patrimoine dans son ensemble, pour vous permettre de concrétiser vos projets et de régler des problématiques patrimoniales.
  • Il vous conseille et met en œuvre des stratégies pour y parvenir.
  • Son indépendance vous garantit un conseil impartial, personnalisé et orienté vers votre réussite, sans conflit d’intérêt quant aux solutions proposées.
  • Pour mieux vous conseiller, il va s’entourer d’autres experts qui vont vous apporter leurs connaissances et ainsi vous donner toutes les clés pour faire fructifier votre patrimoine.
  • Enfin, il s’adresse à tout un chacun. Nul besoin d’être fortuné pour prévoir sa future retraite, assurer sa maison, ou encore placer ses économies.

Communication non contractuelle

Les performances passées ne préjugent pas des performances futures et ne sont pas constantes dans le temps. En conséquence, l’objectif de performance n’est pas garanti. L’assureur s’engage sur le nombre d’unités de compte et non sur leur valeur qu’il ne garantit pas. Elles s’entendent hors fiscalité et frais de gestion annuels des contrats de capitalisation concernés.

En investissant sur des supports en unités de compte vous profitez du potentiel de performances des marchés financiers, mais vous prenez un risque de perte en capital. En effet, l’assureur s’engage sur le nombre d’unités de compte, mais ne garantit pas leur valeur. Celle-ci est soumise à des fluctuations, à la hausse comme à la baisse, en fonction de l’évolution des marchés financiers.

Notez qu’un entretien auprès d’un conseiller est indispensable afin de vérifier que les solutions présentées sont en cohérence avec votre situation. Sachez que la souscription à cette solution prendra en compte les objectifs et le profil d’investisseur de l’épargnant. L’investissement portant sur des supports en unités de compte présente un risque de perte en capital.

Nos articles les plus consultés

Comprendre l’univers des crypto-actifs

Comprendre l'univers des crypto-actifs peut s'avérer complexe. En effet, d'une part cette classe d'actifs est souvent mal connue. D'autre part, elle est sujette à des malentendus. En conséquence, conscients de cette réalité, Centaure Investissements a choisi une...

La FED et l’économie mondiale

Analyse : Jérome Powell et l'impact des décisions de la FED sur l'économie mondiale   Le 1er mai a été choisi par la Réserve Fédérale des États-Unis pour annoncer sa troisième décision de politique monétaire de l'année. Cette date est dépourvue de significations...

Contrat de capitalisation pour une société soumise à l’IS

  En présence d'une trésorerie disponible (bénéfice, cession d’un actif, etc.), votre société, soumise à l’impôt sur les sociétés, peut décider la sortie des capitaux en faveur de ses associés (distribution de dividendes, remboursement de compte courant) ou choisir de...

Fausse alerte sur la dette française

L'édito de ce mois d'avril a été écrit le 8 avril, soit bien en amont de cette fameuse date du 26 avril. La chose semblait entendue ! La note allait baisser ... Et pourtant !   Remontons le temps jusqu'au 8 avril :   Notez bien cette date dans votre agenda :...
INSCRIVEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER PATRIMONIALE

INSCRIVEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER PATRIMONIALE

Recevez l'actualité patrimoniale directement dans votre boîte mail en un clic. Nos experts décryptent pour vous l'actualité et les problématiques patrimoniales pour vous aider à accomplir vos projets.

You have Successfully Subscribed!

M