A l’instar d’un véritable couteau-suisse, on attend de lui qu’il endosse tantôt le rôle de conseiller fiscal, tantôt celui de psychologue, de juriste, de confident, de gérant d’actifs ou encore de secrétaire privé. A le décrire de la sorte, on aurait presque l’impression qu’il s’agit du fameux mouton à cinq pattes tant il sait faire preuve de polyvalence. Mais il est bien plus que cela. En effet, sachant briller tant par la qualité de ses conseils que par sa discrétion, le family officer apparait central dans toute stratégie familiale de gestion patrimoniale.

Il faut rechercher la genèse de ce personnage clé dans « dans les grandes familles américaines du 19ème siècle, comme les Rockefeller, qui ont éprouvé le besoin de s’appuyer sur une équipe de conseillers-gestionnaires pour s’occuper de leur fortune ». Si de nos jours le cœur de ce métier n’a pas réellement changé, en revanche son périmètre d’action s’est quant à lui largement étendu. En effet, avec l’apport des technologies de l’information et de la communication, le family officer peut maintenant agir à l’échelle globale. Il s’adresse maintenant à un large éventail de clients tels que les sportifs professionnels, les chefs d’entreprises, les « héritiers », etc. …

Des savoirs et savoir-faire multiples

Il est certain que les précieux conseils d’un pareil expert ne sont pas à la portée de toutes les bourses. En effet, ce type de services s’adresse aux sportifs professionnels, aux chefs d’entreprises, aux « héritiers », etc. … Particulièrement aux profils patrimoniaux parmi les plus complexes.

On attend du family officer qu’il sache mettre à profit ses connaissances étendues pour apporter des réponses et des solutions aux familles qu’il accompagne. Il fait le lien entre la famille et les divers experts.

De la gestion patrimoniale stricto sensu à la planification successorale, en passant par la gestion immobilière, le family officer peut se rendre indispensable sur nombre de domaines. Ce sont les besoins du client qui vont déterminer les services fournis par le family officer. Il pourra s’agir de la gestion de contrats de travail, de l’accompagnement fiscal ou encore de la mise en place d’un Pacte Dutreil.

La particularité du family officer réside tant dans la vision globale du patrimoine qu’il a en charge que dans sa conception à long terme. Ses aptitudes pour décrypter l’information et identifier les risques d’un placement donné font de lui un conseil précieux qui aidera le client dans sa prise de décision.

Le family officer est aussi un homme de réseau en mesure d’accéder à l’intervenant le plus pertinent pour accompagner son client chez un spécialiste extérieur. Par exemple, dans le cadre de la rédaction d’un pacte Dutreil, seuls quelques experts maîtrise parfaitement la dispositif en France. Le family officer est donc en mesure d’accompagner ses clients auprès des meilleurs spécialistes.

 

 

Un chef d’orchestre épris d’indépendance

L’indépendance est un autre des éléments saillants de ce personnage aux facettes multiples. En effet, à l’inverse du banquier privé qui privilégiera les produits de placements de sa banque au détriment parfois de la qualité de son conseil, il en va tout autrement pour le family officer.

Le family officer se voit très peu exposé aux risques de conflits d’intérêts dans la mesure où sa rémunération se compose essentiellement d’honoraires. Dés lors, il n’est pas nécessairement intéressé à la réussite de son client. Il se caractérise par son dévouement pour la famille au service de laquelle il travaille et constitue par la même un pilier essentiel au niveau patrimonial.

 

Pour en savoir plus

Chez Centaure Investissements, nos conseillers sont des experts généralistes intervenant sur tous les domaines patrimoniaux :

La relation de confiance qui se tisse avec le client nécessite également des capacités relationnelles très développées. La pédagogie est également une compétence précieuse pour proposer un conseil pertinent, clair ne portant pas à confusion pour l’investisseur particulier.

Toutefois le conseiller n’est pas omniscient. Il ne se substitue pas aux autres experts (notaires, avocats, experts-comptables ou sociétés de gestion). En réalité, il va coordonner les conseils et l’action, occasionnellement, lorsque l’intervention d’un spécialiste est nécessaire pour son client, à l’image d’un chef d’orchestre patrimonial. Par exemple, Centaure Investissements travaille en partenariat avec plusieurs cabinets d’avocats et d’expertises comptables pour accompagner au mieux ses clients en co-construction de la stratégie patrimoniale.

Conseiller gestion patrimoine conseiller financier expliquant le rôle du conseiller en gestion de patrimoine

 

 

En bref

  • Le rôle du conseiller en gestion de patrimoine est d’être le chef d’orchestre de vos finances, et d’une façon générale, de votre patrimoine dans son ensemble, pour vous permettre de concrétiser vos projets et de régler des problématiques patrimoniales.
  • Il vous conseille et met en œuvre des stratégies pour y parvenir.
  • Son indépendance vous garantit un conseil impartial, personnalisé et orienté vers votre réussite, sans conflit d’intérêt quant aux solutions proposées.
  • Pour mieux vous conseiller, il va s’entourer d’autres experts qui vont vous apporter leurs connaissances et ainsi vous donner toutes les clés pour faire fructifier votre patrimoine.
  • Enfin, il s’adresse à tout un chacun. Nul besoin d’être fortuné pour prévoir sa future retraite, assurer sa maison, ou encore placer ses économies.

 

Nos articles les plus consultés

SCI : I.S. or not I.S. ?

Le vent favorable qui souffle actuellement sur la fiscalité des plus-values immobilières conduit beaucoup de gérant de SCI à s’interroger sur la pertinence de soumettre les sociétés civiles immobilières (SCI) à l’impôt sur les sociétés. Alors, faisons le point ......

Impôts – placements – immobilier : l’information patrimoniale du 2ème trimestre 2019

Retrouvez le deuxième numéro de l'année 2019 et approfondissez les sujets qui vous intéressent où vous voulez, quand vous voulez.  Centaure Investissements vous informe sur les sujets patrimoniaux qui vous concernent : Impôts Placements Immobilier Transmission...

DU NOUVEAU EN MATIERE FISCALE : QUEL IMPACT SUR VOTRE PEA ?

Cela fait moins d’un quinquennat, comprenez 5 ans, que vous détenez un PEA (Plan d'Epargne en Actions) ? Alors sachez que les retraits que vous pourriez réaliser par le biais de ce type de placement font l’objet d’une imposition au titre du PFU (Prélèvement...

Plafonnement des avantages fiscaux ? On vous dit tout !

Plafonnement des avantages fiscaux ? On vous dit tout !Si vous bénéficiez de crédits et réductions d’impôts, sachez que certains de ces avantages sont plafonnés. On vous dévoile tout !  Nos experts sont formés sur ces problématiques, et les exemples donnés au dessous...