Bourse : Entre bull market et crainte de bulle

 

La question revient sans cesse sur les lèvres des investisseurs et des analystes : sommes-nous dans un bull market durable ou à l’orée d’une bulle prête à éclater ? À première vue, le marché boursier semble naviguer sur des eaux tranquilles, mais le spectre d’une bulle financière reste une préoccupation constante.

Ce week-end, Christian Bito, professeur reconnu à l’ESSEC et spécialiste de la gestion, a apporté un éclairage optimiste sur la situation. Selon lui, nous ne sommes qu’au début de la hausse des marchés du fait que les indices boursiers vont maintenant profiter de la baisse des taux. Une telle perspective encourage à envisager les indices boursiers avec un œil neuf, tout en restant vigilant aux signes avant-coureurs d’une éventuelle bulle.

 

Obligations datées 2024

Entre bull market et crainte de bulle

 

 

Qu’est-ce qui caractérise une bulle ?

 

Historiquement, les bulles financières ne sont pas rares, et elles ne se manifestent pas sans avertissement. Des valorisations d’entreprise excessivement élevées, une détérioration des résultats financiers, un endettement accru, ou encore un climat géopolitique tendu peuvent tous servir d’indicateurs. Cependant, aux dires des experts, aucun de ces signaux forts n’est actuellement enclenché.

 

Les valorisations sont-elles trop élevées ?

 

Il existe un débat sur les valorisations actuelles des marchés. De nombreux gérants et stratèges défendent l’idée que les prix actuels ne sont pas surévalués. Pourtant, un indicateur souvent observé avec attention est l’activité de vente d’actions par les « insiders », tels que les dirigeants d’entreprises. Cette semaine a vu des ventes notables de la part de figures emblématiques telles que Peter Thiel, Mark Zuckerberg, ou encore Jeff Bezos, particulièrement dans le secteur technologique où les valorisations ont fortement augmenté.

 

 

Entre bull market et crainte de bulle

Entre bull market et crainte de bulle

 

 

L’IA, nouvelle frontière

 

L’intelligence artificielle (IA) occupe une place de choix dans le paysage boursier actuel, souvent comparée à l’avènement d’Internet à la fin des années 90. Toutefois, la majorité des entreprises liées à l’IA sont déjà rentables, marquant une différence notable avec les bulles précédentes.

 

Le cycle de l’euphorie boursière

 

Nous assistons actuellement à un cycle d’euphorie boursière où la liquidité se concentre d’abord sur quelques grandes valeurs. Ainsi, avec la perspective de baisse des taux, conjugués à une inflation maîtrisée, une croissance résiliente, et une productivité boostée par l’IA, l’environnement est propice à l’investissement.

Aux États-Unis, les investissements se focalisent sur les « Magnificent Seven », tandis qu’en Europe, les « Granolas » comme LVMH et L’Oréal attirent l’attention. En effet, les analystes de Wall Street désigne les sept entreprises américaines qui impressionnent  le plus par leurs records boursiers sous le nom de « Magnificent Seven ». Autrement dit : Google, Amazon, Facebook (devenu Meta), Apple et Microsoft, mais aussi Tesla et, donc, Nvidia. D’autre part, en Europe, on appelle les pépites du vieux continent les «Granolas», nom qui a inspiré une équipe de recherche de Goldman Sachs en 2020. L’équipe pensait au mélange de céréales évoqué par les sociétés GSK, Roche, ASML, Nestlé, Novartis, Novo Nordisk, L’Oréal, LVMH, AstraZeneca, SAP et Sanofi.

 

Vers une redistribution de la liquidité

 

Ainsi, généralement, après une concentration initiale sur quelques grandes entreprises, un processus de redistribution commence. Les investisseurs se tournent vers des entreprises de grande taille mais moins valorisées, alimentant ainsi les rebonds dans différents secteurs et régions, y compris les marchés émergents.

En conclusion, malgré les ventes notables par des insiders et les craintes d’une surévaluation, les experts restent majoritairement confiants dans la durabilité du bull market actuel. La baisse des taux d’intérêt, l’optimisme entourant l’IA, et une liquidité abondante continuent de soutenir le marché. Cependant, la prudence reste de mise, car l’histoire boursière nous enseigne qu’une vigilance constante et une stratégie de diversification est nécessaire pour naviguer dans un monde financier toujours plus complexe.

 

 

Je souhaite obtenir un bilan sur mes placements : Cliquez ici !

 

Entre bull market et crainte de bulle

 

 

Pour en savoir plus

Chez Centaure Investissements, nos conseillers sont des experts généralistes intervenant sur tous les domaines patrimoniaux :

La relation de confiance qui se tisse avec le client nécessite également des capacités relationnelles très développées. La pédagogie est également une compétence précieuse pour proposer un conseil pertinent, clair ne portant pas à confusion pour l’investisseur particulier.

Toutefois le conseiller n’est pas omniscient. Il ne se substitue pas aux autres experts (notaires, avocats, experts-comptables ou sociétés de gestion). En réalité, il va coordonner les conseils et l’action, occasionnellement, lorsque l’intervention d’un spécialiste est nécessaire pour son client, à l’image d’un chef d’orchestre patrimonial. Par exemple, Centaure Investissements travaille en partenariat avec plusieurs cabinets d’avocats et d’expertises comptables pour accompagner au mieux ses clients en co-construction de la stratégie patrimoniale.

Conseiller gestion patrimoine conseiller financier expliquant le rôle du conseiller en gestion de patrimoine

En bref

  • Le rôle du conseiller en gestion de patrimoine est d’être le chef d’orchestre de vos finances, et d’une façon générale, de votre patrimoine dans son ensemble, pour vous permettre de concrétiser vos projets et de régler des problématiques patrimoniales.
  • Il vous conseille et met en œuvre des stratégies pour y parvenir.
  • Son indépendance vous garantit un conseil impartial, personnalisé et orienté vers votre réussite, sans conflit d’intérêt quant aux solutions proposées.
  • Pour mieux vous conseiller, il va s’entourer d’autres experts qui vont vous apporter leurs connaissances et ainsi vous donner toutes les clés pour faire fructifier votre patrimoine.
  • Enfin, il s’adresse à tout un chacun. Nul besoin d’être fortuné pour prévoir sa future retraite, assurer sa maison, ou encore placer ses économies.

Communication non contractuelle

Les performances passées ne préjugent pas des performances futures et ne sont pas constantes dans le temps. En conséquence, l’objectif de performance n’est pas garanti. L’assureur s’engage sur le nombre d’unités de compte et non sur leur valeur qu’il ne garantit pas. Elles s’entendent hors fiscalité et frais de gestion annuels des contrats de capitalisation concernés.

En investissant sur des supports en unités de compte vous profitez du potentiel de performances des marchés financiers, mais vous prenez un risque de perte en capital. En effet, l’assureur s’engage sur le nombre d’unités de compte, mais ne garantit pas leur valeur. Celle-ci est soumise à des fluctuations, à la hausse comme à la baisse, en fonction de l’évolution des marchés financiers.

Notez qu’un entretien auprès d’un conseiller est indispensable afin de vérifier que les solutions présentées sont en cohérence avec votre situation. Sachez que la souscription à cette solution prendra en compte les objectifs et le profil d’investisseur de l’épargnant. L’investissement portant sur des supports en unités de compte présente un risque de perte en capital.

Nos articles les plus consultés

L’épargne des français en ligne de mire ?

Le gouvernement français se trouve à un tournant décisif, au cœur d'une crise économique marquée par une dette publique vertigineuse et un déficit budgétaire qui ne cesse de croître. Dans une tentative audacieuse de redresser la barque tout en apaisant les tensions au...

Pourquoi investir dans le Private Equity au marché secondaire ?

Le sujet à ne pas manquer en ce mois de mars : Pourquoi investir dans le Private Equity au marché secondaire ?   Investir dans le Private Equity sur le marché secondaire, est une stratégie souvent négligée mais qui offre des avantages significatifs pour la...

La bonne idée d’investissement du mois

Les actions ont fortement augmenté depuis le début d’année sous l’effet de la vague IA-Nvidia*. C’est positif pour ceux qui ont déjà investi depuis un moment. Pour les autres, il faudra certainement attendre une respiration du marché pour rentrer car les niveaux de...

7 questions clés sur l’avenir des marchés financiers

Vous êtes nombreux à nous interroger sur l'avenir des placements. Dans un contexte d'euphorie apparente sur les marchés financiers, de nombreuses questions émergent concernant la valorisation des actions, le sentiment des investisseurs, et les stratégies à adopter....
INSCRIVEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER PATRIMONIALE

INSCRIVEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER PATRIMONIALE

Recevez l'actualité patrimoniale directement dans votre boîte mail en un clic. Nos experts décryptent pour vous l'actualité et les problématiques patrimoniales pour vous aider à accomplir vos projets.

You have Successfully Subscribed!

M