Macron, Le Pen et la gestion de patrimoine

Alors que le cirque médiatique bat son plein pour élire un nouveau président, passons en revue les détails des programmes des deux impétrants devenus inséparables en matière de gestion de patrimoine.

Peu imaginatifs, les candidats se bornent à quelques opérations de cosmétique au niveau de la fiscalité … bonnet blanc ou blanc bonnet ?

Centaure Investissements vous propose de faire un point sur les propositions des deux candidats

 

Macron Le Pen

Macron, Le Pen et la gestion de patrimoine

 

La fiscalité au centre des attentions

 

Avec l’avènement de l’IFI, qui a remplacé l’ISF, et de la taxe d’habitation, Emmanuel Macron a été relativement sportif sur le plan fiscal pendant le premier mandat. Ce qui n’était pas difficile après le mandat de François Hollande qui avait employé la tondeuse industrielle durant son quinquennat.

Certes, le jeune Président Maastrichtien a de l’énergie à revendre et il compte encore mettre quelques coups de pieds dans la pieuvre fiscale française en :

 

  • baissant les impôts à hauteur de 15 milliards d’euros.
  • relevant le plafond d’exonération de l’impôt sur les successions
  • supprimant la redevance audiovisuelle (138 euros par an et par ménage)
  • étendant la réduction d’impôts des couples mariés ou Pacsés aux personnes vivant en concubinage.

 

Marine Le Pen, souhaite, en plus de la suppression de la redevance, privatiser complètement l’audiovisuel public.

De plus, elle propose par ailleurs pour les moins de 30 ans, une suppression de l’impôt sur le revenu et propose d’accorder une pleine part fiscale aux ménages dès le deuxième enfant.

In fine, c’est la fête au « mieux disant » !

 

 présidentielle

Je souhaite être conseillé pour réduire mes impôts

Macron, Le Pen et la gestion de patrimoine

Le retour de l’ISF

 

Véritable totem idéologique qui gangrène la vie politique depuis 40 ans, l’impôt sur la fortune immobilière (IFI) d’Emmanuel Macron, se verra une nouvelle fois chahuté et transformé, sous la houlette de la candidate du Rassemblement National, en impôt sur la fortune financière (IFF), dont la résidence principale serait exclue.

Le barème utilisé ressemblerait à l’ancien ISF, en vigueur jusqu’en 2017. A l’époque, le dispositif concernait les patrimoines dont la valeur nette taxable dépassait 1,3 million d’euros.

Macron, Le Pen et la gestion de patrimoine

Les successions

 

Marine Le Pen veut exonérer les donations des parents et grands-parents aux enfants et petits-enfants jusqu’à 100.000 euros, tous les 10 ans. En fait, elle souhaite revenir à l’ancien système en y intégrant les grands-parents.

Emmanuel Macron, quant à lui, adopterait également un allégement de cette fiscalité. En effet, le chef de l’État souhaite faire monter le seuil de l’abattement en ligne directe de 100.000 euros à 150.000 euros. Il souhaite aussi élargir le régime des héritiers en ligne directe aux enfants des conjoints.

En ligne indirecte, l’abattement serait aussi porté à 100.000 euros sur les petites et moyennes successions.

 

 

Investir à la retraite

Macron, Le Pen et la gestion de patrimoine

Je souhaite être conseillé pour optimiser la transmission de mon patrimoine

Macron, Le Pen et la gestion de patrimoine

En bref …

 

Les propositions de Marine Le Pen

  • Exonérer l’impôt sur le revenu tous les jeunes actifs de moins de 30 ans
  • Supprimer l’impôt sur les sociétés pour les entrepreneurs de moins de 30 ans pendant cinq ans
  • Supprimer tout impôt sur l’héritage direct pour les familles modestes et les classes moyennes
  • Remplacer l’IFI par un impôt sur la fortune financière
  • Abaisser à 5,5 % la TVA sur les carburants et l’énergie
  • Abaisser à 0 % la TVA sur 100 produits de base
  • Instaurer une pleine part fiscale pour le 2e enfant et revenir à la demi-part fiscale pour les veufs et les veuves
  • Exonérer les donations des parents et des grands-parents à leurs enfants et petits-enfants jusqu’à 100 000 euros tous les dix ans

 

Les propositions d’Emmanuel Macron

  • Porter à 100 000 euros l’abattement sur les successions en ligne indirecte
  • Supprimer la redevance audiovisuelle
  • Augmenter l’abattement des successions en ligne directe de 100 000 à 150 000 euros, en incluant les enfants du conjoint

 

Au delà de l’aspect patrimonial

 

En conclusion et au-delà du simple aspect patrimonial, les investisseurs misent sur une victoire d’Emmanuel Macron et sur le fait qu’il bénéficiera d’une majorité aux élections législatives. Ils comptent également sur le fait qu’il mène à bien quelques réformes, ou pas. Toutefois, ils intègrent que la paix sociale passera par de nouvelles distributions de liquidités, que la dette ne baissera plus et que la BCE continuera de financer.

En somme, les marchés ont compris que le futur chef de l’État, quel qu’il soit, n’aura aucune marge de manoeuvre, au regard de la dette du pays. La France est surendettée avec une dette de plus de 100 % du PIB. Et le pays ne pourra pas honorer les intérêts de la dette nationale si les taux remontent de façon conséquente. Toutefois, malgré cela, l’État poursuivra probablement les dépenses pour éviter les conflits sociaux.

 

C’est la banque Centrale Européenne qui « tient les manettes »

 

En conséquence, c’est la banque Centrale Européenne qui « tient les manettes » et de laquelle nous sommes dépendants. Alors, bonne ou mauvaise nouvelle ?

La réponse de Normand est que c’est une mauvaise nouvelle, dans le sens où il n’est jamais bon d’être dépendant financièrement. L’Allemagne est un exemple d’actualité avec sa dépendance au gaz russe ce qui l’oblige à poursuivre ses achats auprès de la Russie !

Mais c’est une bonne nouvelle dans le sens où notre prochain dirigeant, quel qu’il soit, sera contraint par un risque important de hausse des taux d’intérêts en cas d’incohérence de la politique économique et fiscale mise en place pour ce nouveau quinquennat.

En conclusion, on note de fait que bon nombre de promesses seront donc inapplicables. Mais comme le disait Henri Queuille : Les promesses n’engagent que ceux qui les écoutent !

 

 

pensez à ajuster vos prélèvements à votre situation actuelle

 

Je souhaite réaliser une étude de ma situation patrimoniale : Cliquez ici !

Macron, Le Pen et la gestion de patrimoine

Chez Centaure Investissements, nos conseillers sont des experts généralistes intervenant sur tous les domaines patrimoniaux :

La relation de confiance qui se tisse avec le client nécessite également des capacités relationnelles très développées. La pédagogie est également une compétence précieuse pour proposer un conseil pertinent, clair ne portant pas à confusion pour l’investisseur particulier.

Toutefois le conseiller n’est pas omniscient. Il ne se substitue pas aux autres experts (notaires, avocats, experts-comptables ou sociétés de gestion). En réalité, il va coordonner les conseils et l’action, occasionnellement, lorsque l’intervention d’un spécialiste est nécessaire pour son client, à l’image d’un chef d’orchestre patrimonial. Par exemple, Centaure Investissements travaille en partenariat avec plusieurs cabinets d’avocats et d’expertises comptables pour accompagner au mieux ses clients en co-construction de la stratégie patrimoniale.

Conseiller gestion patrimoine conseiller financier expliquant le rôle du conseiller en gestion de patrimoine

 

 

En bref

  • Le rôle du conseiller en gestion de patrimoine est d’être le chef d’orchestre de vos finances, et d’une façon générale, de votre patrimoine dans son ensemble, pour vous permettre de concrétiser vos projets et de régler des problématiques patrimoniales.
  • Il vous conseille et met en œuvre des stratégies pour y parvenir.
  • Son indépendance vous garantit un conseil impartial, personnalisé et orienté vers votre réussite, sans conflit d’intérêt quant aux solutions proposées.
  • Pour mieux vous conseiller, il va s’entourer d’autres experts qui vont vous apporter leurs connaissances et ainsi vous donner toutes les clés pour faire fructifier votre patrimoine.
  • Enfin, il s’adresse à tout un chacun. Nul besoin d’être fortuné pour prévoir sa future retraite, assurer sa maison, ou encore placer ses économies.

Nos articles les plus consultés

Bientôt Noël : Cadeau ou donation ?

Plus qu'un mois avant Noël : où s'arrête le cadeau et où commence la donation ?   Cadeau ou donation   Plus qu'un mois avant Noël : où s'arrête le cadeau et où commence la donation ? Vous envisagez de faire un chèque à vos enfants ou à l'un d'eux pour Noël...

Investir dans un groupement foncier viticole

Investir dans un groupement foncier viticole ​ Juridiquement, un GFV (Groupement Foncier Viticole) est une société civile. Une telle structure est créée pour permettre aux particuliers d’investir dans le domaine du vin, du champagne, etc. Factuellement, il s’agit ici...

Diminuer l’impôt avec le PER

Comment déduire votre épargne retraite de votre imposition ​ Si vous avez eu la bonne idée d’abonder votre Plan d'Épargne Retraite Populaire (PERP), votre Plan d'Épargne Retraite (PER) ou votre contrat Madelin en 2022, vous allez pouvoir bénéficier d’une déduction...

CREDIT – Comment bien choisir son assurance emprunteur ?

  La question des abonnés   Comment bien choisir son assurance emprunteur ?   Depuis la loi Lagarde du 1er septembre 2010, les banques ne peuvent plus vous imposer leur assurance de groupe lors de la souscription d’un crédit. En conséquence, l’emprunteur...
INSCRIVEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER PATRIMONIALE

INSCRIVEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER PATRIMONIALE

Recevez l'actualité patrimoniale directement dans votre boîte mail en un clic. Nos experts décryptent pour vous l'actualité et les problématiques patrimoniales pour vous aider à accomplir vos projets.

You have Successfully Subscribed!

M