Frais réels ou déduction forfaitaire de 10 % ?

Vous percevez des salaires ou une rémunération de gérance ? Votre revenu imposable est obtenu après déduction des frais professionnels.

A ce titre, lors de votre déclaration de revenus, vous devez faire un choix permettant de calculer le montant à déduire : le forfaitaire de 10% ou déduction des frais réellement payés.

D’un côté, la déduction forfaitaire est limitée, de l’autre, tout n’est pas déductible dans le cadre des frais réels …

Aujourd’hui, Centaure Investissements vous apporte les éléments pour faire le bon choix entre frais réels et déduction forfaitaire de 10 %.

.

 

Alors, frais réels ou déduction forfaitaire ? Explications …

 

Peut-être avez-vous contracté un emprunt pour acheter le véhicule que vous utilisez pour aller travailler, ou supportez-vous des frais de double résidence ?

Sachez que vous pouvez prendre en compte ces dépenses lors de votre déclaration en optant pour la déduction des frais réels.

Cela peut avoir un impact non négligeable sur votre imposition.

De plus, ce ne sont pas les seules dépenses à prendre en compte : il s’agit par exemple des frais de transport entre le domicile et le lieu de travail, des frais de nourriture… Néanmoins, il faut faire attention car tout n’est pas déductible.

Si vous demandez la déduction des frais réels, vous êtes tenus de justifier par tous les moyens la réalité, le caractère professionnel et le montant de vos frais. Vous devez donc conserver les pièces justificatives qui s’y rapportent.

Si au contraire vous souhaitez conserver la déduction forfaitaire des 10%, sachez que cette dernière est plafonnée : le montant minimum que vous pouvez déduire est de 441 € et le montant maximum est de 12 627 €, pour les revenus 2019.

 

Comment faire ce choix ?

 

Il faut calculer le total de vos frais réels : si ce montant est supérieur à la déduction forfaitaire, alors vous avez intérêt à opter pour la déduction des frais réels mais gardez en tête que plus votre rémunération est importante, plus la déduction forfaitaire est élevée (sous réserve du plafond à respecter!).

 

Cet article est accessible en vidéo sous titrée en CLIQUANT ICI

 

Pour en savoir plus

Chez Centaure Investissements, nos conseillers sont des experts généralistes intervenant sur tous les domaines patrimoniaux :

La relation de confiance qui se tisse avec le client nécessite également des capacités relationnelles très développées. La pédagogie est également une compétence précieuse pour proposer un conseil pertinent, clair ne portant pas à confusion pour l’investisseur particulier.

Toutefois le conseiller n’est pas omniscient. Il ne se substitue pas aux autres experts (notaires, avocats, experts-comptables ou sociétés de gestion). En réalité, il va coordonner les conseils et l’action, occasionnellement, lorsque l’intervention d’un spécialiste est nécessaire pour son client, à l’image d’un chef d’orchestre patrimonial. Par exemple, Centaure Investissements travaille en partenariat avec plusieurs cabinets d’avocats et d’expertises comptables pour accompagner au mieux ses clients en co-construction de la stratégie patrimoniale.

Conseiller gestion patrimoine conseiller financier expliquant le rôle du conseiller en gestion de patrimoine

 

 

En bref

  • Le rôle du conseiller en gestion de patrimoine est d’être le chef d’orchestre de vos finances, et d’une façon générale, de votre patrimoine dans son ensemble, pour vous permettre de concrétiser vos projets et de régler des problématiques patrimoniales.
  • Il vous conseille et met en œuvre des stratégies pour y parvenir.
  • Son indépendance vous garantit un conseil impartial, personnalisé et orienté vers votre réussite, sans conflit d’intérêt quant aux solutions proposées.
  • Pour mieux vous conseiller, il va s’entourer d’autres experts qui vont vous apporter leurs connaissances et ainsi vous donner toutes les clés pour faire fructifier votre patrimoine.
  • Enfin, il s’adresse à tout un chacun. Nul besoin d’être fortuné pour prévoir sa future retraite, assurer sa maison, ou encore placer ses économies.

Nos articles les plus consultés

Assurance-vie : faites des versements avant vos 70 ans !

Assurance-vie : faites des versements avant vos 70 ans ! Vous aurez bientôt 70 ans... c'est un âge charnière dans la gestion de votre patrimoine et spécifiquement en ce qui concerne l'assurance-vie. Si vous avez des liquidités à investir, ne tardez plus. Redécouvrez...

Déclarations pré-remplies : Parfois des erreurs …

  Déclaration de revenu 2020 et prélèvement à la source : vérifiez les données pré-remplies par l'administration car il peut y avoir des erreurs !   Depuis le 1er janvier 2019, le prélèvement à la source s'applique sur la plupart de vos revenus (salaires,...

Quelle stratégie adopter pour vos placements ?

  Assurance-vie, PEA, Compte-titres : quelles allocations choisir pour vos placements ? Alors que le Covid-19 occupe toujours le devant de la scène, les médias n’ont que les mots « récession », « faillite », « crise » ou encore « krach boursier » à la bouche. Dans ce...

Comment gérer au mieux les moins-values de vos placements ?

  Des moins-values en perspective ? Comment les gérer au mieux fiscalement… Les crises sanitaire et économique que nous traversons actuellement ont entraîné une baisse significative des marchés financiers. Il est possible que vous constatiez sur certains actifs des...
M