L’utilité du contrat de capitalisation pour bien transmettre

 

L’assurance-vie est souvent présentée comme le couteau suisse dans la stratégie patrimoniale des épargnants. Cette enveloppe fiscale est certes attrayante mais il ne faut pas oublier les avantages de son cousin germain : le bon de capitalisation. Si vous souhaitez transmettre votre patrimoine dans des conditions optimales, il est souvent très utile de cumuler les avantages de l’assurance vie avec le bon de capitalisation.

 

Centaure Investissements revient sur l’utilité du bon de capi pour bien transmettre

Bon de capi

Le bon de capi pour bien transmettre

Cas pratique de l’utilité du bon de capi pour bien transmettre

 

Un épargnant âgé de 72 ans dispose de 200 000 €. Il ne sait pas quel choix effectuer entre un bon de capitalisation ou une assurance vie. On estime le rendement à 3 % bruts avec une espérance de vie de 15 ans. Au terme, le contrat est valorisé à 200 000 €, dont 62 600 € environ d’intérêts latents. En optant pour une assurance vie, on obtiendra la somme résiduelle suivante : 200 000 – abattement fiscal (30 500) x 20 % = 33 900 € de droits de succession.

Le bénéficiaire du contrat d’assurance vie touchera  166 100 € nets. En outre, retenez qu’en matière d’assurance vie,  si vous procédez à des rachats après 70 ans, cela peut être relativement pénalisant. En effet, au moment du rachat, vous allez retirer une fraction du capital mais aussi des intérêts, qui sont quant à eux, imposés au barème de l’impôt sur le revenu. Au moment de la dévolution successorale, l’administration fiscale considère ces rachats uniquement sous la forme d’intérêts. C’est donc la double peine ! En ayant recours au bon de capitalisation avec démembrement de propriété, (le souscripteur gardant l’usufruit) voici ce qui se passerait dans la même hypothèse : (200 000 x 70 %-abattement fiscal 100 000) x 20 % -1 806 = 6 194 €.

Au décès du souscripteur usufruitier, le nu-propriétaire devient de plein droit le propriétaire du contrat puis le rachète. Dans ce cas, le prélèvement forfaitaire s’élève à 4 350 €. Le capital net est de : 200 000 – 4 350 – 6 194 = 189 456 €.

 

STRATEGIE bon de capi

Le bon de capi pour bien transmettre

Je souhaite en savoir plus sur le contrat de capitalisation : Cliquez ici !

 

Si le souscripteur détient deux contrats

 

Avec deux contrats d’assurance-vie : (100 000 x 2). La valeur au décès du 1er contrat sera de 145 573 € avec des droits de mutation de 13 900 € {(100 000 € -30 500 €) x 20 %}. Le bénéficiaire perçoit 131 673 € net. La Valeur au décès du 2e contrat qui distribue : 54 427 € (Base DMTG: 54 427 €, DMTG:54 427 € x 20 % = 10 885 €)  Il encaisse 43 541 € nets. Total : 175 215 €.

Pour éviter cet écueil, mieux vaut répartir son épargne entre une assurance vie et un bon de capitalisation. En effet,  le but premier de l’assurance vie est de capitaliser, car les intérêts ne sont pas taxés lors du décès.

Le bon de capitalisation sera ponctionné par des rachats à hauteur des revenus souhaités, de telle sorte qu’il sera utilisé en priorité et permettra de  réduire à néant les droits de succession sur cette enveloppe. On est gagnant à tous les coups dans la mesure où le souscripteur vit au moins 15 ans.

Ainsi, n’hésitez pas à cumuler les avantages de deux systèmes !

 

Je souhaite visionner sur Centaure Investissements TV la vidéo sur le contrat de capitalisation : Cliquez ici !

Les unités de compte battent des records

Pour en savoir plus

 

 

Chez Centaure Investissements, nos conseillers sont des experts généralistes intervenant sur tous les domaines patrimoniaux :

La relation de confiance qui se tisse avec le client nécessite également des capacités relationnelles très développées. La pédagogie est également une compétence précieuse pour proposer un conseil pertinent, clair ne portant pas à confusion pour l’investisseur particulier.

Toutefois le conseiller n’est pas omniscient. Il ne se substitue pas aux autres experts (notaires, avocats, experts-comptables ou sociétés de gestion). En réalité, il va coordonner les conseils et l’action, occasionnellement, lorsque l’intervention d’un spécialiste est nécessaire pour son client, à l’image d’un chef d’orchestre patrimonial. Par exemple, Centaure Investissements travaille en partenariat avec plusieurs cabinets d’avocats et d’expertises comptables pour accompagner au mieux ses clients en co-construction de la stratégie patrimoniale.

Conseiller gestion patrimoine conseiller financier expliquant le rôle du conseiller en gestion de patrimoine

 

 

En bref

  • Le rôle du conseiller en gestion de patrimoine est d’être le chef d’orchestre de vos finances, et d’une façon générale, de votre patrimoine dans son ensemble, pour vous permettre de concrétiser vos projets et de régler des problématiques patrimoniales.
  • Il vous conseille et met en œuvre des stratégies pour y parvenir.
  • Son indépendance vous garantit un conseil impartial, personnalisé et orienté vers votre réussite, sans conflit d’intérêt quant aux solutions proposées.
  • Pour mieux vous conseiller, il va s’entourer d’autres experts qui vont vous apporter leurs connaissances et ainsi vous donner toutes les clés pour faire fructifier votre patrimoine.
  • Enfin, il s’adresse à tout un chacun. Nul besoin d’être fortuné pour prévoir sa future retraite, assurer sa maison, ou encore placer ses économies.

Nos articles les plus consultés

Bientôt Noël : Cadeau ou donation ?

Plus qu'un mois avant Noël : où s'arrête le cadeau et où commence la donation ?   Cadeau ou donation   Plus qu'un mois avant Noël : où s'arrête le cadeau et où commence la donation ? Vous envisagez de faire un chèque à vos enfants ou à l'un d'eux pour Noël...

Investir dans un groupement foncier viticole

Investir dans un groupement foncier viticole ​ Juridiquement, un GFV (Groupement Foncier Viticole) est une société civile. Une telle structure est créée pour permettre aux particuliers d’investir dans le domaine du vin, du champagne, etc. Factuellement, il s’agit ici...

Diminuer l’impôt avec le PER

Comment déduire votre épargne retraite de votre imposition ​ Si vous avez eu la bonne idée d’abonder votre Plan d'Épargne Retraite Populaire (PERP), votre Plan d'Épargne Retraite (PER) ou votre contrat Madelin en 2022, vous allez pouvoir bénéficier d’une déduction...

CREDIT – Comment bien choisir son assurance emprunteur ?

  La question des abonnés   Comment bien choisir son assurance emprunteur ?   Depuis la loi Lagarde du 1er septembre 2010, les banques ne peuvent plus vous imposer leur assurance de groupe lors de la souscription d’un crédit. En conséquence, l’emprunteur...
INSCRIVEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER PATRIMONIALE

INSCRIVEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER PATRIMONIALE

Recevez l'actualité patrimoniale directement dans votre boîte mail en un clic. Nos experts décryptent pour vous l'actualité et les problématiques patrimoniales pour vous aider à accomplir vos projets.

You have Successfully Subscribed!

M