Bitcoin : révolution ou feu de paille ?

 

Le mystérieux Satoshi Nakamoto a proposé un système de paiement électronique alternatif sur la blockchain à la fin des années 2000. Pour ce faire, Il a mis au point un système ingénieux permettant de stocker les informations dans une banque de données inviolables.

Centaure Investissements revient sur le Bitcoin : révolution ou feu de paille ?

Bitcoin : véritable révolution ou réel feu de paille ?

Bitcoin révolution ou feu de paille ?

 

 

Un départ en fanfare pour Bitcoin

 

Cette blockchain est un logiciel libre dans des réseaux décentralisés. Pour que tout cela fonctionne, des «mineurs» rassemblent et vérifient des informations pour constituer des chaînes de blocs qui seront ensuite cryptés. L’ensemble de ces tâches nécessite une grande concentration d’énergie. Le nombre maximum de bitcoins est de 21 millions et il atteindra bientôt son plafond. Cependant les experts s’accordent sur la probabilité d’une bulle spéculative alors que le prix du bitcoin est dissocié de ses fondamentaux. Ainsi, son évolution est passée de moins de 10 cents en 2010 à plus de 60 000 USD pour retomber à 30 000 USD en juin 2021.

Les jeunes urbains, friands d’indépendance, sont séduits par des promesses de gains rapides. Cependant, il faut bien garder à l’esprit que le bitcoin n’a pas de valeur en lui-même, comme pourrait en avoir des obligations ou des actions ou le détenteur possède une partie d’une entreprise

 

 

Blockchain

Bitcoin révolution ou feu de paille ?

 

 

Le bitcoin n’a pas de valeur intrinsèque

 

Il est matériellement impossible de déterminer une valorisation nette du bitcoin En effet, son cours repose uniquement sur l’hypothèse d’un nombre limité de jetons combiné à une demande exponentielle. Ainsi, la hausse du cours de la cryptomonnaie de ces derniers mois s’explique principalement par le fait qu’il est désormais accepté par des grands noms du monde des affaires comme Larry Fink, de Blackrock, qui estime que le Bitcoin peut devenir une « grande classe d’actifs » à elle toute seule.

Mais le plus célèbre de ses fans est sans doute Elon Musk, de SpaceX, qui fait désormais la pluie et le beau temps sur cette valeur. Il a « twitté » acquérir une grande quantité de Bitcoin en juin, avant de se rétracter. Le prétexte de cette rétractation était que le minage est trop polluant aujourd’hui, car une grande part est issue du charbon plutôt que de resources renouvelables. Le dirigeant de Tesla et de Space X a ainsi fait chuter les cours très rapidement, et a donné une autre image de la célèbre cryptomonnaie.

Des chercheurs de l’université de Cambridge ont ainsi calculé que le minage de bitcoin consomme plus de 133 térawattheures d’électricité par an soit environ la moitié de la consommation de la Norvège ou de l’Argentine.

 

Rappel sur principe même de la monnaie

 

Pour les économistes, les monnaies sont avant tout des moyens de paiement et bien entendu, une réserve de valeur. La volatilité du Bitcoin, dont la valeur peut tripler ou diminuer de moitié en quelques jours, n’est sans doute pas une réserve de valeur efficace en tant que telle.

Pour la présidente de la BCE, le bitcoin « est un actif hautement spéculatif, qui a donné lieu à des opérations de blanchiment d’argent totalement répréhensibles ». Augustín Carstens, directeur de la Banque des règlements internationaux enfonce le clou en affirmant que “le bitcoin n’est bon qu’à deux choses, spéculer et payer des rançons ». Autre exemple de défiance des institutions: la Banque mondiale a refusé récemment d’aider le Salvador à faire du bitcoin un moyen de paiement.

 

La blockchain : technologie disruptive

 

Retenons que certes, la blockchain est une technologie disruptive, mais nous ne conseillons pas d’utiliser le bitcoin dans une stratégie efficiente de son patrimoine. Bitcoin et consorts ne sont en définitive que des instruments de spéculation. Le bitcoin est très volatil. Il ne conviendra donc pas aux épargnants averses au risque qui veulent se constituer un patrimoine stable. On estime la volatilité annuelle moyenne du Bitcoin à 69 % (selon le directeur de la stratégie de la banque Morgan Stanley) contre moins de 20 % pour les fonds en action de l’assurance-vie.

 

 

Vous souhaitez être accompagné pour réaliser un placement adapté à votre situation et à votre profil ? N’hésitez pas à nous contacter pour prendre rendez-vous afin que nous puissions échanger concernant votre situation personnelle.

 

Pour en savoir plus

 

Chez Centaure Investissements, nos conseillers sont des experts généralistes intervenant sur tous les domaines patrimoniaux :

La relation de confiance qui se tisse avec le client nécessite également des capacités relationnelles très développées. La pédagogie est également une compétence précieuse pour proposer un conseil pertinent, clair ne portant pas à confusion pour l’investisseur particulier.

Toutefois le conseiller n’est pas omniscient. Il ne se substitue pas aux autres experts (notaires, avocats, experts-comptables ou sociétés de gestion). En réalité, il va coordonner les conseils et l’action, occasionnellement, lorsque l’intervention d’un spécialiste est nécessaire pour son client, à l’image d’un chef d’orchestre patrimonial. Par exemple, Centaure Investissements travaille en partenariat avec plusieurs cabinets d’avocats et d’expertises comptables pour accompagner au mieux ses clients en co-construction de la stratégie patrimoniale.

Conseiller gestion patrimoine conseiller financier expliquant le rôle du conseiller en gestion de patrimoine

 

 

En bref

  • Le rôle du conseiller en gestion de patrimoine est d’être le chef d’orchestre de vos finances, et d’une façon générale, de votre patrimoine dans son ensemble, pour vous permettre de concrétiser vos projets et de régler des problématiques patrimoniales.
  • Il vous conseille et met en œuvre des stratégies pour y parvenir.
  • Son indépendance vous garantit un conseil impartial, personnalisé et orienté vers votre réussite, sans conflit d’intérêt quant aux solutions proposées.
  • Pour mieux vous conseiller, il va s’entourer d’autres experts qui vont vous apporter leurs connaissances et ainsi vous donner toutes les clés pour faire fructifier votre patrimoine.
  • Enfin, il s’adresse à tout un chacun. Nul besoin d’être fortuné pour prévoir sa future retraite, assurer sa maison, ou encore placer ses économies.

Nos articles les plus consultés

Assurance vie : Que faire de ses vieux contrats ?

Le sujet à ne pas manquer en ce mois d'octobre : Assurance vie : Que faire de ses vieux contrats ? L’assurance-vie est l’une des meilleures niches fiscales, grâce à sa fiscalité ultra douce lorsque vous réalisez un rachat (retrait) après 8 ans. Et effectivement, les...

OBO : La revente à soi-même, comment ça marche ?

Le sujet à ne pas manquer en ce mois de rentrée 2021 :   OBO : La revente à soi-même, comment ça marche ?   L'OBO ou la revente à soi-même d'un bien immobilier, est une stratégie patrimoniale consistant à vendre, un bien locatif (ou plusieurs biens locatifs) dont vous...

IR ou IS ? quel est le meilleur régime fiscal pour votre SCI ?

Le sujet à ne pas manquer en ce mois de mars 2021 :   IR ou IS ? quel est le meilleur régime fiscal pour votre SCI ?   En investissant dans l’immobilier, les particuliers se posent généralement des questions récurrentes. Faut-il acheter en direct ou par le biais...

Optimiser l’économie d’impôt avec le PER

Quelles sont les meilleures stratégies pour optimiser votre économie d’impôt avec le PER en 2021 ?   Le Plan d'Épargne Retraite (PER) permet de réaliser d’importantes économies d’impôts grâce aux versements volontaires. Pour rappel, chaque année, le montant de...
INSCRIVEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER PATRIMONIALE

INSCRIVEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER PATRIMONIALE

Recevez l'actualité patrimoniale directement dans votre boîte mail en un clic. Nos experts décryptent pour vous l'actualité et les problématiques patrimoniales pour vous aider à accomplir vos projets.

You have Successfully Subscribed!

M