Centaure Investissements et Altaroc ont signé un partenariat qui donne accès aux épargnants, à un portefeuille constitué des meilleurs fonds mondiaux.

 

 

Placer son argent dans le Private Equity. Quelle est l’idée ?

Simplement de permettre à tout un chacun, à condition de disposer de l’épargne suffisante, de bénéficier d’une stratégie d’investissement en Private Equity. Et cette stratégie serait équivalente à celle des familles les plus fortunées du monde.

Le Private Equity (capital investissement) consiste à accompagner le développement et la performance d’entreprises non cotées via la prise de participations significatives dans leur capital. Cette tendance vers le « non côté » n’est pas récente.

En effet, depuis plusieurs années, voire dizaines d’années, nous assistons au rachat de certaines grandes entreprises, cotées ou non, par des fonds d’investissements. Il faut dire que les entreprises non cotées sont démesurément plus nombreuses que les entreprises cotées.

Concernant les entreprises cotées, certaines d’entre elles se sont même vue retirées de la cotation boursière. Pourquoi ? Simplement pour que les fonds d’investissements bénéficient d’une meilleure marge de manoeuvre dans les prises de décisions. Cela en vue d’améliorer la rentabilité de ces dernières, de les revendre ou de les réintroduire en bourse.

 

 

 

 

Placer son argent dans le Private Equity

Je souhaite investir en Private Equity

 

 

Quelles sont les caractéristiques du private Equity

 

Les sociétés présentes dans les fonds de Private Equity sont donc généralement non cotées et à fort potentiel.  Par ailleurs, elles se composent de typologies diversifiées sur des zones géographiques variées.

Ainsi, le cash apporté par les investisseurs permet aux entreprises de changer de dimension (ou d’organisation) pour devenir plus compétitives et de croître rapidement. Généralement, cette évolution passe par l’internationalisation ou la transformation digitale.

Enfin, l’objectif du fonds de Private Equity est de conserver en portefeuille les sociétés pendant 5 à 7 ans puis de les céder. Bien évidemment, l’objectif est de réaliser un gain en capital à la sortie. Cette sortie peut se matérialiser par une entrée sur le marché des entreprises cotées ou par une revente à des fonds d’investissements

 

Je souhaite recevoir une information sur Private Equity

 

 

Pourquoi investir en Private Equity reste confidentiel et peu accessible ?

 

Il est compliqué pour un investisseur privé d’accéder seul au Private Equity.  En effet, les gérants de ces fonds sont difficiles à identifier. Ce marché reste assez confidentiel. D’autre part, les tickets d’entrée pour accéder à ces fonds sont souvent très élevés (supérieurs à 25M$). Et cela les rend relativement inaccessibles pour un particulier qui voudrait investir dans ce type de placement. Sauf pour les grandes familles les plus fortunées ou les clients institutionnels.

Ces grandes fortunes sont généralement privilégiées par les gérants de Private Equity au détriment des clients particuliers. La raison est simple : ces derniers sont beaucoup plus complexes à gérer sur le plan réglementaire et administratif.

 

 

Placer son argent dans le Private Equity

 

 

Altaroc : référence de l’écosystème du Private Equity, rend cette offre accessible.

 

Centaure Investissements a souhaité mettre en place ce partenariat avec Altaroc car cet acteur majeur du Private Equity vous offre la possibilité d’accéder à des fonds de fonds millésimés via l’élaboration d’un nouveau FPCI (Fonds Professionnel de Capital investissement) chaque année. Aussi, chaque FPCI est créé en fonction d’une démarche bien spécifique et drastique, à savoir :

  • Une prise de participation systématique dans des fonds de Capital Développement ;
  • Une diversification géographique mondiale ;
  • Le choix de se limiter au secteur d’entreprises growth (croissance) : Technologie, Santé, Services et Consommation à dimension digitale.

 

Je souhaite être contacté par un conseiller

 

 

Comment souscrire dans le private equity avec Altaroc?

 

Il est possible d’investir dans ce véhicule d’investissement directement en nominatif ou par le biais d’un compte titres ou d’une assurance vie luxembourgeoise par exemple. A cette fin, cette offre 100% digitale est maintenant distribuée par Centaure Investissements.

 

 

Placer son argent dans le Private Equity

 

 

Le millésime 2022 : Altaroc Global 2022

 

Le FCPI actuellement proposé par Altaroc présente les caractéristiques suivantes :

  • La taille du fonds est de 500 M€.
  • Le deuxième millésime est alloué à 80 % (400M€) chez 5 à 6 gérants de premier plan et à 20 % (100M€) en co-investissements aux côtés de fonds gérés par ces gérants. 4 gérants issus du 1er quartile (se situent parmi les 25 % des meilleurs du secteur) sont déjà réservés pour allouer 80 % de l’engagement dans les fonds.
  • Des fonds spécialisés en Buy-Out et Growth
  • Des fonds diversifiés au plan géographique : Europe, États-Unis, Asie

 

En résumé, le fonds Altaroc Global 2022 a donc été conçu pour les épargnants, avec des appels de fonds au fil de l’eau afin d’optimiser les rendements. Ainsi, en investissant dans ce fonds, vous bénéficiez d’une transparence totale sur la vie du fonds sur le site internet www.altaroc.pe. Il est donc possible de suivre en permanence tout ce qui se passe dans votre portefeuille.

 

 

Altaroc : la présentation vidéo

 

Placer son argent dans le Private Equity

 

 

 

 

Risques associés à l’investissement dans le fonds Altaroc Global 2022

Un investissement dans le fonds Altaroc Global 2022 comporte des risques. Ces derniers, qui sont détaillés dans son règlement, incluent notamment :

Placer son argent dans le Private Equity : Un risque de liquidité

Les parts souscrites dans Altaroc par l’investisseur font l’objet d’une période de blocage de 10 ans. Et cette période est éventuellement prorogeable de 3 fois un an. Les fonds Altaroc investissant via ou aux côtés de fonds non cotés, qui investissent eux-mêmes dans des entreprises non cotées, les titres qu’ils détiennent ne sont pas liquides et il n’existe pas de marché secondaire facilitant les transactions pour les investisseurs.

Néanmoins, étant donné que les appels de fonds sont réalisés sur 3 à 4 ans, les investisseurs des fonds Altaroc ne débloquent pas en une seule fois l’intégralité de leur souscription. Par ailleurs, ils retrouvent une liquidité partielle généralement à partir de la quatrième année de la vie des millésimes. Ainsi, à ce moment-là, les fonds sous-jacents commencent à revendre leurs participations et distribuent à Altaroc sa quote-part des produits de cession, qui est alors redistribuée à l’ensemble des investisseurs.

Placer son argent dans le Private Equity : Un risque de perte en capital

L’investissement dans les fonds de Private Equity n’est pas un produit à capital ou à rendement garanti (au contraire de produits tels que le Livret A). Une étude menée par France Invest et Olivier Gottschlag (professeur à HEC) conclut néanmoins que la probabilité de perdre 25 % de son capital en Private Equity est très faible (inférieure à 0,5 %). Par ailleurs, chacun des millésimes Altaroc étant investi dans 5 à 6 fonds, eux-mêmes investis dans une vingtaine ou trentaine de sociétés, cela permet d’atténuer encore ce risque de perte en capital.

Placer son argent dans le Private Equity : Un risque de performance

Les objectifs de performance expriment un résultat escompté, mais il n’existe aucune garantie qu’un tel résultat sera atteint. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. Un ensemble de risques inhérents à l’environnement économique et au métier du Private Equity, qui sont décrits dans les règlements des fonds, peuvent obérer la performance de l’investissement.

Placer son argent dans le Private Equity : Un risque lié aux cycles économiques

L’investissement dans des fonds de Private Equity est soumis à une certaine volatilité. Elle est liée à l’évolution des cycles économiques. Cela selon que le cycle, les conditions d’acquisition ou les cessions des participations sous-jacentes seront plus ou moins favorables. Notre recommandation pour l’investisseur Altaroc est d’investir sur au moins trois millésimes Altaroc ce qui lui permet de diversifier son investissement en termes de sélection des gérants, de fonds et d’exposition géographique, mais également de minimiser le risque lié aux cycles économiques.

 

 

Nos articles les plus consultés

Bientôt Noël : Cadeau ou donation ?

Plus qu'un mois avant Noël : où s'arrête le cadeau et où commence la donation ?   Cadeau ou donation   Plus qu'un mois avant Noël : où s'arrête le cadeau et où commence la donation ? Vous envisagez de faire un chèque à vos enfants ou à l'un d'eux pour Noël...

Investir dans un groupement foncier viticole

Investir dans un groupement foncier viticole ​ Juridiquement, un GFV (Groupement Foncier Viticole) est une société civile. Une telle structure est créée pour permettre aux particuliers d’investir dans le domaine du vin, du champagne, etc. Factuellement, il s’agit ici...

Diminuer l’impôt avec le PER

Comment déduire votre épargne retraite de votre imposition ​ Si vous avez eu la bonne idée d’abonder votre Plan d'Épargne Retraite Populaire (PERP), votre Plan d'Épargne Retraite (PER) ou votre contrat Madelin en 2022, vous allez pouvoir bénéficier d’une déduction...

CREDIT – Comment bien choisir son assurance emprunteur ?

  La question des abonnés   Comment bien choisir son assurance emprunteur ?   Depuis la loi Lagarde du 1er septembre 2010, les banques ne peuvent plus vous imposer leur assurance de groupe lors de la souscription d’un crédit. En conséquence, l’emprunteur...
INSCRIVEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER PATRIMONIALE

INSCRIVEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER PATRIMONIALE

Recevez l'actualité patrimoniale directement dans votre boîte mail en un clic. Nos experts décryptent pour vous l'actualité et les problématiques patrimoniales pour vous aider à accomplir vos projets.

You have Successfully Subscribed!

M